Fil infos

Fil infos

  • 18/07/2019 Info routes | Accident sur la RD 933N à Estigarde

    Mise à jour : la circulation est rétablie.
    Le service des routes départementales Nord-Est de Villeneuve-de-Marsan informe d'un accident sur la RD 933N, commune d'Estigarde.

    L'axe est fermé et une diavisation est mise en place via les RD 51, 35 et la RN 524.

    Consultez la carte des Infos routes


    ► Agrandir la carte

  • 16/07/2019 #WESURF20-24 fédère la candidature landaise aux JO

    Après deux ans de travail, les communes de Seignosse, Hossegor, Capbreton ainsi que la Communauté de communes MACS et le Département des landes ont remis lundi 15 juillet leur pré-dossier de candidature #WESURF20-24 au Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 pour être « territoire hôte Site de Surf ».

    #WESURF20-24 fédère tout le territoire, celles et ceux qui le font vivre au quotidien : athlètes, mouvement sportif, acteurs socio-économiques, communauté éducative, institutions et collectivités. 
    C’est l’envie de tous les amoureux de la glisse d’offrir au spectacle olympique un amphithéâtre naturel avec parmi les plus belles vagues au monde !

    ► Plus d’infos sur www.wesurf20-24.com

    WeSurf20-24

  • 15/07/2019 Info rando | Interdiction de circulation sur la Voie Verte Adour Maritime

    Considérant le risque que constituent pour la sécurité publique, les travaux d’entretien végétal de la Voie Verte Adour Maritime par l’entreprise PECASTAINGS PAYSAGES, la circulation de tous les usagers (cyclistes, piétons, cavaliers) est interdite sur la Voie Verte Adour Maritime sur l’ensemble de son linéaire, du 22 au 26 juillet 2019 de 7 h à 19 h à l’exception des agents du Département, gestionnaire de la Voie Verte, des services de secours et des entreprises dûment autorisées ou mandatées par les services du Département concernés.

    ► Consulter l’arrêté

  • 11/07/2019 Communiqué | Jugement rendu en faveur des salariés de l'usine Darbo

    Le Conseil départemental des Landes se réjouit du jugement rendu en faveur des salariés de l'usine Darbo

    Le président du Conseil départemental des Landes Xavier Fortinon se félicite du jugement rendu lundi 8 juillet 2019 par le conseil des prud'hommes de Dax condamnant les sociétés Sonae et Gramax à verser des indemnités pour licenciements illégaux sur le fondement du co-emploi aux 131 salariés de l'usine Darbo.

    Xavier Fortinon rappelle également que la Région Nouvelle-Aquitaine et le Département des Landes ont déposé plainte au mois de juillet 2018 auprès du Parquet de Dax, à l’encontre du groupe Gramax, de ses dirigeants et de toutes personnes que l’information permettrait d’identifier, pour escroquerie et abus de confiance. Cette plainte fait actuellement l’objet d’une enquête préliminaire. « Il n’est pas question que des aides publiques soient dévoyées au profit d’entreprises privées telles que Gramax ».

  • 02/07/2019 Communiqué | Suite à l'accord de libre-échange du 28 juin

    Communiqué de Xavier FORTINON, Président du Conseil départemental des Landes

    Salué par le Président de la République, l’accord de libre-échange conclu, vendredi 28 juin, entre une Commission européenne à bout de souffle et le Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay) est un très mauvais coup porté à notre agriculture.

    ll va pénaliser à la fois les producteurs et les éleveurs, qui seront soumis à une concurrence déloyale mais aussi les consommateurs attachés à la qualité et la sécurité de l’alimentation.

    Ce scénario catastrophe aurait pu être évité.

    Il suffisait que la France dise non !

    Au lieu de cela, le chef de l’État et son gouvernement ont soutenu cet accord commercial…et menti aux Français. Pourquoi sinon demander une montée en gamme de la qualité et des normes environnementales, si c'est pour importer des produits contraires à cet effort ?

    Pourquoi organiser des états généraux de l’alimentation si c’est pour ouvrir grand les portes à un pays, le Brésil, qui a homologué plus de 239 pesticides depuis janvier ?

    Ces contradictions ne sont pas à la hauteur de l’enjeu : une mutation de l’agriculture aussi importante que celle qui est intervenue après la seconde guerre mondiale.

    L’accord doit maintenant être discuté par chaque État membre de l'Union et au Parlement Européen. Le Département des Landes, qui soutient les agriculteurs engagés dans les démarches qualité et l’accompagnement des démarches respectueuses de l’environnement, poursuivra évidemment ses efforts en ce sens et va saisir le Ministre de l’Agriculture pour que la France renonce à cette volte-face incompréhensible.

Publications antérieures

Page précédente