Articles d'actualités

Articles d'actualités

Refaire battre les cœurs de ville

Refaire battre les cœurs de ville

La revitalisation des centres-bourgs est devenue une priorité départementale avec une enveloppe de 1 M€ en 2019. Panorama des réalisations en cours et à venir.

Le 13 décembre, la Commission permanente du Conseil départemental a accordé une dotation de revitalisation de 250 000 € pour le financement d’opérations au cœur du bourg de Mugron : 200 000 € pour le réaménagement de la principale rue commerçante et de la place Bastiat et 50 000 € pour la reconfiguration du pôle culturel situé sur cette place centrale. Par ailleurs, une aide de 91 580 € a été allouée pour la rénovation du cinéma L’Entracte, à l’étage du Pôle culturel.

Au total donc : 341 580 € pour soutenir le plan d’actions élaboré par la commune chalossaise pour vivifier son cœur de ville. 

En novembre, la commune de Dax a été aidée à hauteur de 350 000 € pour la restructuration des halles et l’aménagement des espaces publics à proximité. En 2020, le Département devrait également intervenir financièrement sur des opérations qui restent à définir dans les stratégies de revitalisation de Mont-de-Marsan, Gabarret, Montfort-en-Chalosse, Amou.

Un indispensable préalable : le plan de référence

Pour être pertinents, en adéquation avec les besoins des communes, ces plans d’action sont systématiquement précédés d’une phase d’ingénierie. Cette étape préalable, appelée plan de référence, est cruciale : il s’agit de dresser l’état des lieux des cœurs de ville et d’élaborer à partir de ce diagnostic une stratégie de redynamisation, en collaboration avec l’intercommunalité. Pour reprendre l’exemple de Mugron, la réflexion préalable a établi que les efforts devaient se porter sur la rue commerçante et la place du marché, structurantes pour la commune.

Signe d’une montée en puissance de la politique de revitalisation des centralités, le Département a financé ou devrait prochainement financer les plans de référence de 8 communes : Mugron, Montfort-en-Chalosse, Amou, Labastide-d’Armagnac, Geaune, Grenade-sur-l’Adour, Sabres et Rion-des-Landes.

C’est dans cette dernière ville qu’a été signée le 29 novembre dernier un accord de partenariat entre le Conseil départemental et la Banque des territoires. La convention, qui s’achèvera le 31 décembre 2022, prévoit un apport financier de la Banque des territoires, en complément du Département, dans les plans de référence des communes ayant des fonctions de centralité reconnues au sein de leur territoire.

Dans sa politique de revitalisation, le Département complète les dispositifs nationaux et régionaux en cours, avec la volonté de soutenir également les bourgs qui ont une vocation d’équilibre au sein de leur territoire. 

Page précédente